Actualités

Quoi de mieux que de faire figurer sur notre site une page d’actualités, régulièrement mise à jour. Dès maintenant, nous allons tenter l’expérience. Aux internautes de nous dire si nous répondons ainsi à leur attente.


A découvrir absolument !

 

Couv MB-2

240 pages, 204 illustrations, de quoi conférer un nouveau visage au peintre Marius Borgeaud et à son œuvre, sans parler d’un complément au catalogue raisonné de l’œuvre peint publié à l’enseigne de la Bibliothèque des Arts en 1999.

La préface que signe Etienne Barilier n’est pas une hagiographie mais un essai en soi. A l’approche du romancier répond un texte important de Pierre-Alain Tâche qui innove en établissant des correspondances entre des poèmes de Jean Follain et des tableaux de cet artiste singulier qu’est Borgeaud. Marina Ducrey met son expertise en jeu, montrant ce qui unit et ce qui sépare deux compatriotes, en l’occurrence Félix Vallotton et celui que Paul Budry qualifia de «Vaudois de Paris». L’ouvrage a un aspect kaléidoscopique puisque le travail d’une restauratrice d’art, à travers l’examen scientifique d’une quinzaine de toiles de Borgeaud, voisine l’analyse graphologique de l’écriture de celui qui avait eu une pensée prémonitoire en disant : « Mon œuvre connaîtra le succès, mais je ne le verrai pas ».

Parmi les personnalités présentes dans ce livre, citons encore Françoise Jaunin, critique d’art avisée évoquant le Paris de Borgeaud, Jacques Monnier-Raball créant un parallèle entre le peintre et Ramuz, René Berger débattant de la pertinence des historiens de l’art ou le psychiatre Gérard Salem se penchant sur l’homme et son œuvre en l’étendant virtuellement sur son divan !

L’association des amis du peintre, fondée il y a plus de vingt ans, a su lui conférer une visibilité maximale en soutenant des expositions, organisant des conférences, produisant un long-métrage, lançant un concours auprès des établissements scolaires de Suisse romande. De tout cela, ce nouveau livre se fait l’écho de manière richement illustrée. Quant à la suite donnée au catalogue raisonné, elle fait découvrir des œuvres nouvelles – quelques-unes d’entre elles avaient été présentées en 2001 à la Fondation Pierre Gianadda –, tout en listant les toiles du Maître conservées par les musées suisses et français. L’ensemble des œuvres présentées prochainement à la Fondation de l’Hermitage y figure également. Incontestablement, 2015 s’inscrit comme une « année Borgeaud ». Editions L’Age d’Homme, Lausanne. En vente en librairie.

 

Assemblées générales

Le 26 mai 2016, l’Association des Amis de Marius Borgeaud a tenu sa 23e assemblée en la salle des Vignerons du restaurant du Prieuré à Pully. Françoise Jaunin, Caroline de Watteville, Jean-David Pelot ont rendu hommage à Jean-Claude Givel, ancien président de l’AAMB, décédé en août 2015. La partie statutaire fut suivie d’un diashow, présenté et commenté par Jacques Dominique Rouiller sous le titre: Les sites peints par Borgeaud, entre hier et aujourd’hui.

La prochaine assemblée générale est fixée au 10 mai 2017 au restaurant du Prieuré à Pully. Au cours de la partie récréative, nous devrions entendre un exposé de l’inspecteur de la police cantonale vaudoise, Alexandre Von der Mühll, intitulé « Art et criminalité ».

Nouveau président

_DSC3512 - copie

Lors de l’Assemblée générale 2016, il a été procédé à l’élection du nouveau président en la personne de Me Jean-David Pelot. Celui-ci était un proche de Jean-Claude Givel. Gageons qu’il saura conduire l’association dans l’esprit de son prédécesseur.

Exposition

Affiche expo - copie copie

Du 1er septembre au 2 octobre 2016, le Musée d’art de Pully a réalisé une remarquable exposition hommage à Jean-Claude Givel, à l’enseigne de Vallotton, Borgeaud, Soutter…, Laurent Langer en était le commissaire. Une centaine d’œuvres à la cimaise

Sur le plan des médias, l’exposition a bénéficié, entre autres, des contributions de 24 heures, Le Régional, ArtPassions, Le Matin Dimanche, Le Temps – Sortir, L’Hebdo, Bilan